Que faire au jardin en Juin ?

Le mois de Juin correspond à la fin du printemps et au début de l’été, cependant ce n’est pas encore le moment de prendre des vacances. De plus il y a beaucoup de travail à faire dans le jardin, il s’agit entre autre de semer, planter et désherber.

Vous découvrirez dans cet article, toutes les choses à faire dans le jardin au mois de Juin.  

Que faire dans le potager ?

Vous pouvez semer des haricots ou encore faire la récolte de vos premières salades, puis en repiquer des nouvelles.

Le soleil est très présent en Juin, mais il tombe encore quelques pluies fines. Cela est bénéfique pour les légumes, mais également pour les mauvaises herbes ; cependant il ne faut pas les laisser envahir le terrain et absorber tous les nutriments destinés à nos légumes.

C’est pourquoi le sarclage et le binage sont indispensables, ils permettent en effet de lutter contre les mauvaises herbes.

Le temps humide favorise l’arrivée des limaces, pour s’en séparer il est donc nécessaire d’éparpiller des granulés anti-limaces ; vous pouvez également appliquer la méthode de prévention contre le mildiou en utilisant de la bouillie bordelaise pour traiter les plants de pommes de terre.

Tailler les tomates et les melons au-dessus du 3e ou 4e bouquet de fruits  renforcera la croissance des fruits.

Tuteurer les concombres pour qu’ils ne se plient pas au premier coup de vent.

Éclaircir les carottes, les laitues, les betteraves et les navets afin de ne conserver que les plus forts.

Repiquer les raves, les brocolis, les poireaux, les poivrons, les piments et même les choux pommés. Le repiquage des raves se fait par exemple tous les 40 cm et dans n’importe quel sens ; quant aux poireaux ils se repiquent tous les 15cm.

Planter des épinards sauvages, des poires de terre, des choux de Bruxelles et des choux de Milan. Les premiers se plantent dans un sol frais et riche, dans un endroit semi-ombragé ou avec un bon ensoleillement.

Les poires de terre s’épanouissent dans les terrains bien amandés ; il est convenable de les planter au début du mois de Juin. Les choux de Bruxelles et les choux de Milan se plantent de la même manière, c’est à dire en pleine terre et à la mi-Juin au plus tard.

L’arrosage dépend de la saison et de la plante, mais lorsque le climat n’est pas trop sec, il suffit de faire un arrosage ponctuel. En revanche, les semis ont besoin d’être arrosés tous les jours pour bien lever.

Dans tous les cas on vous conseille de toujours les arroser le soir, cela permet d’éviter que l’eau s’évapore. Notez tout de même qu’il ne faut pas trop mouiller les feuilles.

Que faire au verger ?

Au mois de Juin les arbres fruitiers nécessitent un entretien minutieux, notamment le verger qui est dans une période de production. Que ce soit pour faire de l’éclaircissement, du taillage, ou encore du palissage, ces derniers vous remercieront avec de bonnes récoltes.

Les arbres fruitiers doivent être éclaircis, pincés (à 5 feuilles) et taillés. Attention à ne pas laisser trop de fruits sur les arbres, sinon les branches peuvent se casser avec le poids ; pour cela il faut éclaircir et mettre un fruit de côté tous les 20 cm.

Il est également conseillé de les pincer et de les tailler en vert afin de favoriser la croissance des fruits et la prochaine fructification.

En Juin il est possible de récolter les fruits précoces tels que les abricots, les cerises, les framboises et même les fraises.

Juin correspond également à la période de bouturage des grenadiers et des figuiers. Traitez les figuiers et les oliviers contre les mouches et les fumagines. Greffez les abricotiers(en écusson), les groseilliers, les pruniers et les pêchers. Commencez la plantation des agrumes (oranger, citronnier…)

Les fruits grimpants comme la vigne doivent légèrement être taillés en éliminant les branches et la végétation excessive. Utilisez du soufre et de la bouillie bordelaise afin d’éviter l’oïdium et le mildiou.

Enlevez les stolons des petits fruits comme les fraises (faites en sorte qu’ils soient éliminés jeune, cela sera très bénéfique pour le fraisier). Quant aux framboisiers et autres ronces, les fruits doivent recevoir un meilleur ensoleillement, il faut donc les guider sur leur support.

On vous conseille de mettre un filet contre les oiseaux autour des fruits rouges qui arrivent à maturité, notamment les petits fruits comme les groseilles et le cassis. Si vous n’avez pas de filet, un vieux rideau suffira.

Installez des pièges contre les parasites afin de protéger vos récoltes ; par exemple le carpocapse qui attaque les pommiers est à craindre, c’est pourquoi vous pouvez déposer des insectes auxiliaires dans le jardin.

L’autre solution qui s’offre à vous est d’ensacher vos pommes. Des maladies ou des insectes comme les pucerons peuvent attaquer vos arbres fruitiers, vous devez donc lutter contre eux en pulvérisant une solution ou en choisissant une voie plus naturelle avec des larves de coccinelles.

Quels fleurs d’ornement planter ?

En Juin vous pouvez vous attaquer à la plantation de géraniums, pétunias, impatiences, bégonias, œillets d’Inde etc… C’est-à-dire toutes les plantes et les fleurs que l’on trouve dans les massifs et les jardinières.

Les impatiences se plantent dans un massif à l’ombre, vous pouvez donc les mettre en bas d’un arbre ou sur votre terrasse si elle est ombragée.

Il est nécessaire d’ameublir la terre et d’ajouter un certaine quantité de terreau dans tous les trous de plantation ; il ne reste plus qu’à bien l’arroser et elles auront le temps de fleurir jusqu’aux premières gelées.

Concernant la semence des plants sensibles au froid (les plants frileux), vous devez les planter dans une terre réchauffée et accompagnée de terreaux. Parmi toutes les plantes frileuses que vous allez planter, ce sont les tournesols et les capucines qui germeront le plus rapidement.

Les tournesols sont des fleurs très faciles à cultiver et à entretenir, de plus elles sont très belles dans un parterre. Pour les planter il faut creuser un trou d’environ 10 cm,  y enfoncer 3 graines et recouvrir le trou de terreau ; elles ne mettront qu’une semaine à germer.

Il est ensuite conseillé de ne conserver que la plante la plus forte. Le sol doit toujours être humide, cela activera la croissance de la plante.

Le mois de Juin signifie le commencement de l’été, c’est pourquoi c’est le moment de planter ces fleurs qui aiment la chaleur : des fuchsias, cannas et gazanias. Afin qu’elles poussent plus vite, il suffit de les mettre dans une terre chauffée.

C’est également le cas des De lupins, des roses trémières et du pavot d’Orient, afin qu’elles ai le temps de préparer de belles floraisons pour l’année à venir.

Le coréopsis, la scabieuses, les œillets et la valériane rouge sont des plantes vivaces avec une longue floraison estivale. Sachez qu’il est encore possible de les planter au mois de Juin, elles auront juste besoin d’être arrosées fréquemment pour pouvoir bien se développer.

Pour la plantation d’espèces rustiques de palmiers comme le trachycarpus fortunéi, le chamaerops humilis et le phœnix canariensis, il est préférable de se trouver dans une région tempérée, même si ils sont résistants contre le gel en hiver.

Quelles plantes d’ornement tailler ?

En Juin il faut tailler les bambous : c’est le moment idéal pour couper les vieilles cannes dégarni et laisser de la place pour les nouvelles pousses. Cependant il ne faut pas oublier de faire le contrôle de ces dernières, en éliminant par exemple 1 tige sur 2 à chaque fois.

Les forsythias et les cognassiers du Japon sont des arbustes printaniers ayant fini leur floraison. Pour stimuler la croissance de nouvelles branches bien bâties et florifères, il est fortement recommandé de tailler ces petits arbres pendant ce mois de l’année.

Les roses, en coupant la tige de 2 à 4 feuilles de dessous la fleur pour stimuler la croissance de nouveaux bourgeons. N’oubliez pas de surveiller s’il y a une attaque de pucerons.

Les autres choses à faire dans votre jardin

Vous devez enlever les bulbes des fleurs fanées, comme celles des tulipes par exemple. Vous pouvez les laisser sécher et les hiverner dans une cave par exemple (si vous ne disposez pas de cave, il suffit de les mettre dans un endroit sombre et sec).

Il faut également remuer les massifs avec une binette pour ameublir la terre et laisser l’eau s’infiltrer facilement.

N’oubliez pas l’arrosage de vos plantes si il y a de fortes chaleurs et pas de pluie. Comme pour le potager, il est préférable de les arroser le soir pour éviter l’évaporation. Sachez qu’un arrosage assez abondant une seule fois par semaine est plus bénéfique que plusieurs de petits arrosages réguliers. Dans le premier cas l’eau s’infiltra en profondeur, alors que dans l’autre cas, l’eau restera en surface.

Surveillez vos plantes pour pouvoir identifier rapidement les premières attaques de parasites. Elles risquent d’être attaquées par les pucerons, les oïdiums, les tâches noires, la rouille, le dépérissements etc… Vous devez agir avant que l’infection soit totale.

Dans les endroits au climat humide, dispersez des granulés anti-limaces dans vos massifs, de la même manière que pour les légumes.

Pratiquez toujours le désherbage dans les allées et les parterres.

Pour terminer, utilisez de l’engrais sous forme liquide (à mélanger avec l’eau de l’arrosage) ou sous forme de bâtonnets (à placer aux pieds des plantes et rosiers ou dans les jardinières) : avec son utilisation vos plantes d’ornement resteront florissantes tout au long de l’été. À noter que le tas de compost doit être fréquemment retourné.

Quelques exemples de fleurs à planter en Juin

L’Échinacée Purpurea : c’est une plante vivace à mettre à l’abri ou au soleil, dans une terre riche et drainée.

La Mauve violette : creusez un trou 3 fois supérieur à la taille du pied, puis ajoutez du compost dans le substrat où elle se trouvera.

La Renoncule « Estrella » : c’estune plante vivace qui aime les sols légers. Elle s’adapte également mieux dans une terre non calcaire et bien drainée ; il faut la placer dans un endroit ensoleillé.

Que faire dans la pelouse au mois de Juin ?

L‘essentiel des travaux ont été effectués dans la première partie de l’année, le mois de Juin est donc plus consacré à son entretien : il faut continuer l’apport d’engrais azotés.

Il faut également la tondre de manière régulière, et augmenter la hauteur de coupe à chaque fois afin qu’elle résiste mieux à la sècheresse.

En cas de maladies comme l’apparition de tâches brunâtres, commencez un traitement si il est encore temps, puis faites brûler les résidus de tonte.

Il est encore possible de semer une nouvelle pelouse, à condition que le climat ne soit pas trop sec ni trop chaud.

Que faire dans votre intérieur ?

Les plantes d’intérieur se révèlent au mois de Juin, il faut néanmoins leur attribuer quelques soins particuliers. La première tâche consiste à les arroser, surtout si le climat est chaud. Un arrosage 1 fois par semaine est convenable et suffisant pour les plantes grasses et les cactus.

Vous pouvez également sortir les plantes (dans la cour, la terrasse ou le balcon), mais attention à le faire progressivement pour que les feuilles puissent s’habituer.

Même si cela vous paraît contradictoire, évitez de surexposer votre cactus au soleil car cela peut lui nuire. En effet, tout comme pour notre peau, une surexposions aux rayons du soleil peut être nocive pour nos plantes d’appartement.

Trempez les orchidées dans de l’eau pendant 5 à 10 minutes chaque semaine. À la mi-Juin, donnez-leur de l’engrais pour orchidées (l’engrais pour gazon est également efficace pour elles).

À la fin de la floraison, changez-les de pot en utilisant de nouveaux substrats spéciaux pour les orchidées.

Il est important de toujours se méfier des champignons et des insectes ; sachez que lorsque les températures montent, il y a un risque pour les plantes d’intérieur d’être attaquées par ces nuisibles aimant la chaleur et l’humidité.

Ne négligez pas la surveillance ; si vous découvrez que l’une ou plusieurs d’entre elles ont été infectées, enlevez-les. Regardez également les plantes à proximités afin de vérifier si elles ont aussi été infectées.

Quelques exemples de plantes en pot, pour le balcon ou la terrasse

Le céleri à couper : pour le planter il suffit de le semer directement dans les pots ou dans les jardinières.

La ciboulette : on la plante dans une jardinière avec un bon terreau. Il est conseillé de la mettre au soleil ou dans une zone semi-ombragée. La mélisse citronnelle : elle aime le terreau riche, frais et léger. Il est préférable de la planter au soleil.

21,985FansLike
2,506FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Bienvenu(e) sur notre site Le Pavé des Minimes,

Si vous souhaitez avoir des conseils sur tout ce qui tourne autour des sujets liés à la maison, vous êtes sur le bon site !

Do It Yourself, construction, rénovation, design, carrelage, plomberie, électricité, économies d’énergie, écologie, jardinage, piscine, … tout y passera !

Vous pouvez contacter la rédaction de l’équipe de Le Pavé des Minimes ici.

- Advertisement -

Faire soi-même son absorbeur d’humidité !

C’est surtout dans les transports de longue durée que l’on fait usage des absorbeurs d’humidité. Il est également connu sous le nom de sachet...

Comment découper du placo ?

Le placoplâtre, connu sous l’appellation courante le placo, est une marque déposée par une société spécialisée dans le bâtiment pour désigner sa collection de...

Comment construire un poulailler ?

C’est une chose de vouloir construire une maison ou une cabane au mieux et c’en est une autre de construire un poulailler. Quand on...

Créer son dressing de A à Z

Il est tout à fait envisageable de fabriquer son propre dressing si on est un peu bricoleur. Il faut juste connaître les bases pour...

7 conseils pratiques pour trouver la table basse parfaite

Choisir une table basse pour votre salon semble être une tâche assez facile lorsque vous y pensez pour la première fois. Vous...