Immobilier

L’emprunt immobilier pour les seniors

Faire un crédit immobilier à 60 ans : c’est désormais possible. Si les risques de santé et la baisse des revenus ont longtemps constitué un obstacle à l’octroi de prêt aux seniors, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Dans les banques et établissements bancaires, la donne a changé. Des solutions adaptées aussi bien aux profils qu’aux besoins des seniors leur sont proposées.

Souscrire un crédit immobilier : les éléments importants à considérer

Entre les années 2009 et 2011, les seniors ont représenté plus de 16 % des emprunteurs immobiliers en France. Un chiffre qui prouve que même à l’âge de 60 ans et plus, l’idée de devenir propriétaire continue de séduire les Français. Si autrefois, les crédits immobiliers étaient inaccessibles dès lors que le particulier atteignait les 60 ans, aujourd’hui la situation a nettement évolué. Des formules de prêts spécifiques ont en effet été créées pour s’adapter aux besoins et contraintes auxquels les seniors doivent faire face. (Plus d’infos ici ).

De manière générale, les prêts sont à rembourser sur de courtes périodes. Plus courte est la durée de remboursement, mieux c’est. Pour que les prêts soient validés, ils doivent également être accompagnés d’un dossier solide. La majorité des banquiers exige par ailleurs que l’emprunteur leur fournisse un apport personnel assez conséquent, généralement l’équivalent des 30 % du montant emprunté. Pour qu’un senior puisse souscrire un prêt immobilier, il doit également répondre à différents critères liés à ses revenus et à son état de santé.

À l’instar des jeunes emprunteurs, les emprunteurs âgés de 60 ans et plus doivent souscrire une assurance emprunteur. Longtemps pénalisés par une multitude d’exclusions, les contrats d’assurance emprunteurs pour les seniors sont aujourd’hui plus souples et complets. Les garanties ne font plus souvent des causes d’exclusion, car elles sont désormais soumises à des surprimes, établies selon l’âge et de l’état de santé de chaque emprunteur. Les tarifs proposés peuvent être très variables. C’est pourquoi, avant de choisir son contrat d’assurance emprunteur, il convient de faire une comparaison des offres.

Exemples de prêts immobiliers adaptés aux seniors

Destiné aux emprunteurs déjà propriétaires d’un bien immobilier, le prêt viager hypothécaire est l’une des formules les plus adaptées aux seniors. Cette solution de financement permet aux emprunteurs d’acheter soit une maison plus grande que celle en leur possession, soit un logement situé dans un espace géographique où le prix du mètre carré est nettement plus élevé. Tout au long de sa vie, l’emprunteur senior touche donc une rente d’un montant calculé préalablement par la banque. Après le décès de l’emprunteur, la banque vend le bien pour rembourser le prêt qu’elle a octroyé.

Le prêt viager hypothécaire convient particulièrement aux emprunteurs sans enfants. Le bien étant vendu, ils ne pourront pas en hériter. Le prêt hypothécaire cautionné est un autre exemple de prêt immobilier auquel les emprunteurs seniors peuvent également souscrire.

Publicités