Extérieur

Balustrade : généralités, utilité et montage

La rangée de balustres fixés entre le socle et la tablette est ce qu’on appelle la balustrade. Cette dernière est souvent installée pour des raisons de sécurité, mais elle est également utilisée pour contribuer au style de la construction.

Vous pouvez trouver une balustrade sur un balcon, une passerelle, une rampe d’escalier ou encore sur une barrière de pont. Ces emplacements expliquent bien qu’on peut trouver une balustrade à l’intérieur comme à l’extérieur d’une maison.

La différence entre une balustrade, une rambarde de sécurité et un garde-corps

Ces différents termes désignent à peu près la même chose toutefois, il existe certains points qui les différencient. Le balustre qui compose la balustrade est un petit pilier à hauteur d’appui.

Il est souvent en pierre, mais on peut également trouver des balustres en marbre et en bois. Sur une rangée, les balustres sont disposés de façon à respecter une séparation qui est égale à la moitié de leur diamètre. Vous aurez donc un espace plein et un espace vide. La rambarde de sécurité est également appelée garde-corps ou garde-fou. Celle-ci est un ensemble d’éléments formant une barrière de protection pour limiter les côtés d’un escalier ouvert, d’une terrasse, d’un palier, d’un balcon, d’une mezzanine ou d’une galerie.

La rambarde peut être pleine, mais elle peut également être constituée de barreaux. Sur les constructions modernes, la rambarde se distingue bien de la balustrade, car elle est souvent en inox et en verre. Toutefois, on peut voir des rambardes en bois et en pierre.

La balustrade en pierre

La pierre est la matière la plus utilisée pour les balustres. Elle apporte à l’ensemble de la construction une touche d’élégance et elle vous offre une durabilité optimale. Une balustrade en pierre intègrera parfaitement tout type de décor, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

Les balustres sur le marché sont disponibles dans un large choix de modèle et de couleurs. Vous pouvez tomber sous le charme des balustres en marbre qui peut être en rouge, en blanc, en rose ou en vert. Le jaune orangé des balustres en pierre de Dordogne peut aussi intégrer le décor de votre vieille bâtisse.

Pour les maisons modernes, il est conseillé de se tourner vers les modèles de balustres en granit gris. Vous pouvez également trouver des balustres en calcaire blanc. Ceux-ci peuvent être utilisés sur votre balcon ou votre terrasse et se marient très bien avec les sculptures de votre jardin. Pour votre choix, vous devez considérer les dimensions du balustre, le matériau, le prix, le modèle et le design. Les balustres en pierres sont très solides, mais il faut bien les différencier des modèles qui sont en pierre reconstituée.

À quoi sert une balustrade ?

Elle a pour fonction principale de protéger les personnes qui s’arrêtent ou qui circulent près de l’espace où elle est installée contre les risques de chute dans le vide. Vu ce rôle sécuritaire, vous devez privilégier sa robustesse avant son design. Il est à souligner que la balustrade ne peut interdire à ces personnes le passage ou l’escalade forcée ou volontaire. Cependant, sur certaines constructions, la balustrade est utilisée pour la décoration. Une balustrade peut remplir ces deux fonctions en même temps et vous pouvez choisir des balustres répondant à vos exigences en termes de sécurité et de décoration.

Poser des balustres

Il faut commencer par bien déterminer la longueur sur laquelle vous allez poser les balustres. Ceci vous permettra de définir le nombre de balustres dont vous aurez besoin. Il faut à peu près 4 balustres par mètre. Il faut également marquer au sol l’emplacement pour les piliers et en fonction de la distance entre les piliers, vous pourrez mieux analyser le nombre de balustres et l’espacement de ceux-ci entre chaque pilier.

Mettez en place les premiers piliers de la balustrade. Pour ce faire, utilisez une perceuse à percussion à béton de 10 mm pour percer la dalle de la terrasse.

Il faudra un trou pour chaque pilier prévu. Assurez-vous que l’intérieur de ce trou soit bien propre et dépoussiéré avant d’y injecter la résine.

Découpez les fers qui dépassent pour respecter la hauteur du pilier. Il faut par la suite planter un fer à béton dans chaque trou et attendre le temps préconisé avant de passer à l’étape suivante.

Déposez du mortier-colle aux emplacements prévus pour chaque balustre. Il faut que ce mélange soit bien réparti en une épaisseur d’environ 2 cm avant de déposer un balustre.

Procédez à la même opération pour chaque balustre. Continuez en scellant les lisses hautes. Il faut remettre du mortier-colle sur la partie supérieure du balustre comme avec ce que vous avez fait avec la base.

Placez chaque lisse haute et maintenez un joint de 0,5 cm entre chaque lisse. Pour protéger le bord des joints et pour ne pas tacher les balustres lors du jointement, vous pouvez vous servir d’un adhésif.

N’attendez pas le séchage pour vérifier l’horizontalité. À chaque pose, procédez à la vérification avec un niveau à bulle. Pour ces travaux, évitez d’utiliser une éponge mouillée, car elle risque de tacher la pierre. Si vous êtes bon bricoleur, vous devez réussir à faire votre balustrade. Seulement, il est préférable de faire appel à un professionnel pour éviter tout défaut esthétique et pour ne pas remettre en cause sa solidité.

Les normes de balustrades

Si ces balustres sont prévus pour la protection d’une dénivellation supérieure à 1 m, vous devez vous plier aux normes mentionnées dans le code de la construction et de l’habitation. Il est indiqué dans ceux-ci que l’arête supérieure doit faire au minimum 100 cm de hauteur sur votre balustrade.

Il faut également respecter un vide vertical d’au maximum 0,11 m entre les lisses pour les balustres à une hauteur de plus de 0,45 m. La dimension horizontale des vides entre les barreaux doit faire au maximum 0,11 m. Si les balustres ne sont pas destinés à la décoration, vous devez aussi respecter la norme NF P 01-013 sur la résistance de la balustrade. Il faut bien se renseigner par rapport à ceci, car il se peut qu’un balustre en pierre reconstituée ne respecte pas la norme de résistance.

Le prix de l’installation

Il est à noter que si vous demandez le prix d’un balustre, on vous indiquera que le coût d’un balustre. Si on vous donne un prix au mètre, ceci peut ne pas inclure les frais d’installation. Pensez à bien poser cette question sur l’installation pour éviter les mauvaises surprises.

Cependant, si vous faites appel à un professionnel et que vous demandez un devis, le prix global affiché peut comprendre le prix des balustres, des équipements nécessaires à l’installation ainsi que les frais pour la pose. Certes, vous allez payer un peu plus pour l’intervention de cet artisan, mais vous aurez une garantie que votre installation suit les normes en vigueur. N’oubliez pas aussi qu’une mauvaise manipulation ou une mauvaise pose peut avoir des répercussions sur votre sécurité, celle des occupants de la maison et celle du voisinage. Il est à noter que le devis pour l’installation d’une balustrade en pierre peut vous coûter plus cher que la pose d’une balustrade dans une autre matière. Pour une pose sans les fournitures, un artisan peut vous facturer entre 20 et 40 € le mètre sans compter les fournitures.