Extérieur

Nos conseils pour jardiner bio

Vous aimez jardiner ? C’est une passion que vous partagez avec vos enfants et quelques amis ? Pourquoi ne pas faire de votre passe-temps une source de revenus ? Mais avant d’en compter les bénéfices, il faut revoir votre manière de faire. La première étape est de troquer votre jardin contre un jardin bio. Voici quelques astuces à cet effet.

Exit les pesticides

Quand on parle de jardin Bio, les pesticides sont les premiers à être éliminés. Ce genre de produit, non seulement peut ternir la qualité de vos plantations, mais a aussi des conséquences sur la santé du sol.

Outre les pesticides, dites stop aux engrais chimiques. À la place de ces derniers, vous pouvez trouver pour quelques euros des engrais bios sur le net. Si vous avez de la patience, optez aussi pour les composts. Ce genre d’activateur nutritif recycle les déchets afin d’accélérer le développement des plantes naturellement.

Les légumes ont besoins d’eau 

Dans une agriculture bio, l’eau est le gage de la qualité et la réussite. Vous devez prendre le temps d’arroser les plantes tous les matins afin de leur donner un peu plus de vigueur. Sans compter que l’arrosage les nettoie des impuretés en tout genre.

On insiste sur le fait de procéder à ce genre d’entretien le matin. Et pour cause, outre de vous permettre de gagner du temps, les conditions climatiques du matin sont plus favorables. Vent doux, fraicheur : ce sont des détails à prendre en compte. Cela peut vous permettre de faire quelques économies en eau.

Attention cependant, en fonction des espèces, un excès d’eau peut entrainer le  » décès  » des plantes. Il est donc de mise de demander conseils aux vendeurs lors de l’achat de vos bourgeons.

Gardez un œil sur son potager pour un nettoyage en temps et en heure

La règle primordiale quand vous faites un jardin bio est le nettoyage. Sachez que si une plante meurt pour une raison ou pour une autre, elle peut infecter les autres. Il faut donc l’enlever le plus vite possible. D’où l’importance d’inspecter fréquemment les plantations.

Généralement, si vous êtes encore un amateur, avoir tout un champ de plantation bio n’est pas une bonne idée. Vous aurez du mal à tout gérer, entre les engrais à verser et les dosages de composts à utiliser et les nettoyages fréquents. Il est préférable donc de faire quelques m2 dans son jardin pour commencer. Optez pour des plantes faciles à entretenir : tomates, carotte ou salade.

Publicités